Portail des correspondants Forums Webmail Site Internet
Accès au portail des correspondants

Bienvenue

Le Petit Journal est riche de savoir-faire en matière d’informations locales et de maillage du territoire. L’information de proximité est une idée souvent évoquée mais abandonnée par la PQR au bénéfice de grands faits régionaux, ou même nationaux.

De par sa valeur affective et de l’intérêt qui est porté à desévénements « proches », l’information de proximité permet de fidéliser le lectorat tout en assurant une lecture attentive. Ainsi le Petit Journal compte aujourd’hui 2 240 points de vente, 650 correspondants, 52 000 exem-plaires/semaine et plus de 260 000 lecteurs.

Né en 1995 en Tarn-et-Garonne, il fut d’abord hebdomadaire gratuit d’informations, pour devenir payant en 1999 avant de passer bi-hebdo, tri-hebdo et finalement quotidien en 2002. Seul journal de France à vivre exclusivement de ses ventes, il s’est agrandi aux départements limitrophes pour couvrir aujourd’hui 11 départements dans les trois régions du Grand Sud-Ouest. Pour se pérenniser et innover, notre média vient de constituer un groupe de presse. Un développement qui lui offre de nouvelles perspectives à travers la promotion et la mise en place d’un site internet propre à chaque édition. Victime de son succès, le Petit Journal étudie la possibilité de passer bi-hebdomaidaire. La communication d’entreprises au sein des pages du Petit Journal satisfait à un besoin encore mal ciblé. Ni la presse régionale, ni la presse nationale, ni mêm eles radios et les chaînes de télé locales ne peuvent tisser un lien aussi affectif avec leur lectorat. La large diffusion qu’ils offrent n’apporte pas la force et la précision adéquate. Chaque édition du Petit Journal concerne un bassin homogène d’une population ciblée. C’est la clef de son succès. Répondre à ce besoin est l’objectif principal. Pour cela il s’appuie sur les divers correspondants présents dans les villages. L’information locale est la force du Petit Journal avec des nouvelles aussi triviales que le prix des oeufs, les horaires des messes… jusqu’à des faits d’actualité à fort intérêt qu’ont pu être les récentes épizooties mais aussi la vie politique et judiciaire des secteurs.

Deux vecteurs essentiels peu traités au niveau des bourgs. En bref, il s’agit de faire vivre les villages au travers de ses pages. Cette valorisation s’appuie sur l’intérêt profond du lecteur pour son environnement et l’impossibilité de trouver ses informations sur les médias émergents que sont internet ou encore les télés locales.

Accès aux forums
Devenez correspondant
vStudio © 2009